Microsoft crée un nouvel outil pour trouver rapidement des informations dans un document

    Microsoft creates new tool to find information within a document quickly par Jinqiao Wu

    @Thierry : En annexe des posts usuels, petit article fort intéressant car dans le métier de la RH, nous passons aussi beaucoup de temps à rechercher une info….

    L’outil d’apprentissage automatique a été développé par le laboratoire de recherche de l’entreprise à Montréal.

    Le laboratoire de recherche de Microsoft à Montréal affirme avoir mis au point une solution logicielle capable de trouver des réponses à une demande directement à partir d’un document spécialisé, tel qu’un guide.

    En d’autres termes, il n’est pas nécessaire de faire défiler fastidieusement une mer de contenu pour trouver une question simple.

    En faisant appel à une technologie appelée compréhension de lecture en machine (MRC), Microsoft affirme pouvoir fournir un service robuste et intuitif de questions-réponses. De plus, il n’a pas besoin d’éléments tels que des bases de données sélectionnées et des graphiques pour fonctionner.

    Pour illustrer son propos, Microsoft a créé une démo interactive pouvant extraire des réponses de Bienvenue au Canada 一 du guide du gouvernement canadien pour les nouveaux immigrants et les visiteurs.

    Pour tirer parti de la plate-forme, il suffit aux utilisateurs de saisir leur question dans un champ de recherche. La plate-forme reviendra ensuite avec des réponses classées selon trois niveaux de confiance: Élevée (vert), moyenne (jaune) et faible (rouge).

    Microsoft indique que son moteur de recherche, Bing, utilise également la technologie MRC pour traiter une sélection non spécifiée de requêtes.

    En plus de cela, la société a indiqué qu’elle envisageait d’apporter à Bing des améliorations mineures lui permettant de répondre aux requêtes propres à un domaine ou à une entreprise.

    Article original Source: @Microsoft

    Avec l’avènement des assistants d’intelligence artificielle, initialement conçus pour des bases de données structurées et des graphes de connaissances préparés manuellement, les réponses aux types de questions de base fondées sur des faits rencontrées au cours d’une conversation normale sont devenues des frappes au clavier ou des signaux verbaux. Quel film a remporté l’Oscar du meilleur film en 1998? Titanic .) Quel temps fera-t-il aujourd’hui? (Probablement autour de 80 ° et ensoleillé si vous êtes sur le campus Microsoft à Redmond, Washington.) Quel a été le score du match des Seattle Mariners de lundi? (Ils ont gagné 7-3.)

    Avec l’émergence de la technologie de compréhension en lecture (MRC = Machine Reading Comprehension ), ces systèmes de questions-réponses (AQ) devenaient capables de trouver des réponses directement à partir de passages de texte sans recourir à des bases de données et des graphiques organisés, libérant ainsi le potentiel de ces systèmes pour exploiter la vaste collection de documents en ligne. , y compris les livres numériques et les articles Wikipedia. En fait, la technologie MRC est maintenant utilisée dans Bing pour fournir des réponses directes à des requêtes de styles similaires en trouvant la réponse dans le texte des pages Web récupérées. Microsoft cherche à étendre ce pouvoir à une autre catégorie de questions: les requêtes spécifiques à un domaine et à une entreprise.

      Leave a Reply

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      error: